Guide d’utilisation de la yaourtière | Procédure complète

Guide d’utilisation de la yaourtière | Procédure complète
  • Post category:Blog

Une yaourtière est un appareil qui sert à faire des yaourts. Avec son aspect simpliste, on peut toutefois très vite se perdre dans son mode d’usage. Or, il faut avoir en souvenir qu’une mauvaise manipulation de la machine peut l’endommager, mais aussi produire des yaourts de très mauvaise qualité. Ce n’est pour rien si le fabricant joint à la livraison du produit, un guide manuel très complet sur l’utilisation. Il est important que l’utilisateur ait une idée précise sur son mode d’emploi ainsi que sur ses composants. Vous ne savez pas comment vous-y prendre ? Cet article de yaourtiere-guide.com vous dit comment utiliser une yaourtière convenablement.

Comment utiliser une yaourtière ?

Pour savoir comment utiliser une yaourtière, il faut déjà savoir son mode de fonctionnement. Bonne nouvelle, ce mécanisme ne diffère pas d’un modèle à un autre. Dans la phase de préparation, il est important que le yaourt concocté passe d’abord par une phase de fermentation, ce qui le rendra consistant et consommable. Pendant ce processus, 02 bactéries du lait commencent à se développer et à se multiplier.

Aussi, le lait doit subir plusieurs processus de transformation, d’où l’intervention de la machine. Elle se chargera de l’entièreté des différentes phases de la transformation des ingrédients en yaourt nature. Cependant, la préparation initiale doit se faire manuellement. Pour bien utiliser une yaourtière et préparer de délicieux yaourts, ayez d’abord connaissance de tous ses composants, ainsi que leur rôle respectif.

Les différentes parties d’une yaourtière

Nous retrouvons 03 parties différentes dans le mécanisme de la yaourtière, chacune d’entre-elle répondant à une fonction très précise qui rentre en compte dans la préparation du yaourt. Savoir comment utiliser une yaourtière, c’est de prendre connaissance de ses différents composants.

Pour commencer, on a le pot qui est le récipient dans lequel on prépare le yaourt. C’est le conducteur de chaleur, et il aide aussi à fermenter davantage le produit. Aussi, la qualité du yaourt dépendra de ce contenant. Nous vous conseillons d’opter pour des pots en argile car leur capacité à conserver le yaourt est bien supérieur aux autres variantes.

Ensuite, nous avons le socle qui sert de plateau aux pots. Dès que les pots sont sur ce socle, cette dernière se charge de chauffer les récipients pour cuire le yaourt. Sa mise est action est enclenchée après un appui sur le bouton d’allumage. La température idéale pour une bonne cuisson se situe entre 40 °C et 45 °C.

Nous attaquons le dernier composant qui n’est rien d’autre que le couvercle de la yaourtière. Elle se charge de la fermeture de la yaourtière, pour ne pas laisser passer la chaleur, et ainsi la contenir entièrement à l’intérieur. Ceci permettra l’augmentation rapide des bactéries de la fermentation : le Lactobacillus Bulgaricus et le Streptococcus Thermophilus. Vous n’aurez qu’à attendre 08 heures pour la prolifération de ces bactéries, ce qui équivaut à la durée d’attente de préparation.

Maintenant que vous savez comment utiliser une yaourtière et que vous maîtrisiez le processus, vous pouvez passer à la préparation.

Comment préparer ses propres yaourts avec sa yaourtière ?

03 ingrédients rentrent en compte dans la fabrication d’un yaourt : Le sucre, le lait et le ferment (ou un yaourt nature). Commencez par verser le lait dans un grand saladier. Par la suite, vous devez y ajouter du sucre ou de la stévia. Si vous ne voulez pas d’un yaourt simple mais personnalisé, c’est à ce moment-là que vous devez parfumer vos produits en y ajoutant vos ingrédients personnels. Certains ont une préférence pour les fruits rouges et les pépites de chocolat.

Selon votre modèle de yaourtière, vous trouverez par exemple un panneau de contrôle qui indiquera la cuisson idéale pour le type de yaourt que vous désirez concocter. Après avoir défini le temps que vous désirez pour la préparation, attendez la fin de la fabrication et de la fermentation. Ensuite, mettez-les au réfrigérateur. Vos yaourts sont prêts. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne dégustation.